Boulanger traditionnel : trouver un financement et faire face à la concurrence

Les boulangers traditionnels essaient tant bien que mal de subsister malgré les nombreuses difficultés auxquelles ils sont confrontés. Ces artisans sont concurrencés par les terminaux de cuisson. Pour s’en sortir, ils sont obligés de rechercher une ligne de financement.

Un métier sérieusement menacé

Le métier de boulanger est gravement menacé. Les jeunes envisagent de moins en moins de travailler dans une boulangerie tandis que ces entreprises artisanales sont concurrencées depuis quelques années par les grandes surfaces et surtout par les terminaux de cuisson. Ces établissements dotés d’un matériel boulangerie très performant arrivent en force et accaparent une partie des parts de marchés des boulangers. Profitant d’une surface financière importante, ces entreprises sont en mesure de proposer une large gamme de produits. Elles arrivent sur le secteur avec une politique tarifaire très agressive, et ce, pour le grand bonheur des amateurs de bon pain.

La concurrence n’est pas loyale

La concurrence est loin d’être loyale. En effet, les terminaux de cuisson s’appuient sur une structure financière solide. Ces entrepreneurs sont considérés sur le plan fiscal comme des commerçants alors que les boulangers traditionnels sont obligés d’adopter le statut d’entrepreneur individuel pour pouvoir investir. Contrairement aux dirigeants des machines à fabriquer du pain, les artisans boulangers doivent atteindre un certain niveau de compétence pour pouvoir exercer ce métier. En tant que travailleurs indépendants, ces boulangers n’ont d’autres alternatives que de s’associer à un meunier pour garder leurs chances de survie dans ce marché très concurrentiel. Mais là encore, personne n’est en mesure d’avancer que les artisans pourront préserver leur gagne-pain.

Se faire aider financièrement

Pour le moment, la part de marché des boulangers traditionnels reste plus ou moins stable, mais ces artisans sont conscients qu’ils peuvent tout perdre. Ces derniers cherchent donc les moyens qui leur permettront de réaliser de nouveaux investissements. Les artisans qui font leur entrée sur le marché entendent également se constituer un matelas financier confortable pour faire face à la concurrence. Ces nouveaux investisseurs font parfois appel à des professionnels pour les aider à élaborer un business plan qui leur permette de tenir la route.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*