Charpente traditionnelle et fermette industrielle : laquelle choisir ?

La charpente est l’un des éléments clés en matière de toiture. Elle supporte tous le poids de la couverture et définit la forme du toit. Elle se doit donc d’être solide et résistante.

Lorsque nous faisons construire notre maison, nous restons bloqués sur le choix de la charpente : la technique de construction la mieux adaptée ? Le modèle ? La forme ?

Pour y voir plus clair, nous allons citer les deux principales caractéristiques des deux types de charpentes : les traditionnelles et les fermettes.

La charpente traditionnelle

Elle est conçue selon les méthodes anciennes, avec du bois massif. L’ouvrage se caractérise par l’utilisation de chevrons et de pannes. Ces deux structures permettent d’avoir un bel espace sous la toiture, pour servir de comble ou de grenier aménagé.

Les points forts

  • La charpente traditionnelle permet l’aménagement et la création d’espaces de vie supplémentaire sous la toiture.
  • Pour vous qui souhaitez avoir une toiture en hauteur, la charpente traditionnelle est la meilleure solution.
  • Avec la charpente traditionnelle, vous avez l’opportunité (si vous le désirez) de profiter des plafonds où les poutres restent apparentes.
  • Le bois massif qui compose la charpente résiste au feu en cas d’incendie.

Les points faibles

  • La charpente traditionnelle est assez lourde.
  • Le choix de ce type de charpente doit se faire avant la conception de la maison : « C’est à la construction de s’adapter à la charpente ».
  • Le gros inconvénient de la charpente traditionnelle est également son prix. Elle est nettement plus onéreuse ; surtout en cas d’aménagement de combles perdus. Notre conseil, c’est donc d’aménager directement les combles au moment de la construction.

La fermette

Aussi appelée ‘charpente industrielle’, est une solution simple, économique et facile à mettre en place. Elle n’utilise pas du bois massif, comme la charpente traditionnelle, mais des pièces de légères (en bois) assemblées les unes aux autres.

Les avantages

  • Elle offre un bon rapport qualité-prix. Ceci est dû à la faible quantité de matières utilisées pour sa fabrication et son faible coût de construction.
  • La fermette est plus facile à installer. Il suffit d’assembler les éléments qui la composent, et les fixer grâce aux connecteurs métalliques.
  • La charpente industrielle s’adapte à tous projets architecturaux et offre une grande possibilité aux constructeurs, en matière de style, de forme, etc.

Les inconvénients

  • La charpente industrielle ne permet pas d’aménager les combles. Vous ne pouvez pas non plus transformer le grenier en espace de stockage, car le sol de la charpente n’est pas conçu pour supporter des charges.
  • La fermette résiste moins aux flammes, parce que les bois utilisés ne sont pas massifs.

Comme souvent, le prix a une influence majeure dans les travaux. Il peut modifier votre choix en faveur d’une solution ou d’une autre.

Sans doute, vous aurez deviné que la fermette est beaucoup moins chère que la charpente traditionnelle. Toutefois, retenez plusieurs critères (surface de la toiture, essence de bois utilisé, hauteur sous le grenier…) qui peuvent modifier le prix d’une charpente.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*