Comment devenir expert-comptable ?

La profession d’expert-comptable exige une grande capacité d’écoute, un grand sens du relationnel et des compétences approfondies en matière d’audit et de comptabilité. Pour exercer ce métier, voici les conditions exigées.

Le trajet d’un futur expert-comptable

Partenaire privilégié du chef d’entreprise, l’expert-comptable est un homme de contact et d’organisation, chargé d’assurer le bon fonctionnement de la vie financière de l’entreprise. Nombreuses sont les attributions d’un expert-comptable, allant de la certification des comptes à l’élaboration des bilans annuels et des budgets prévisionnels, en passant par l’audit, l’analyse comptable, la ventilation des investissements, provisions et amortissements.

Pour être à la hauteur de ces lourdes responsabilités, un long cursus universitaire et des études théoriques en gestion et comptabilité sont de rigueur.

En effet, 5 années d’études théoriques et de formation en alternance accompagnées de 3 années de stage professionnel doivent être effectuées pour obtenir le titre d’expert-comptable. À la fin des études, le diplôme Expert-comptable est délivré, un laissez-passer permettant d’entrer dans le monde des affaires et de la finance.

Autres formations professionnalisantes

Il existe d’autres cursus permettant de devenir Expert-comptable, comme le DUT GEA (gestion des entreprises et des administrations) ou le BTS CGO (comptabilité et gestion des organisations). L’expertise comptable est également accessible en formation continue pour les personnes ayant déjà eu de nombreuses expériences professionnelles en comptabilité et en gestion.

L’expert-comptable peut exercer soit en cabinet pour gérer le portefeuille de ses clients, soit en entreprise pour participer activement au développement économique de cette dernière.

Les qualités requises pour devenir Expert-comptable

Agissant en tant que partenaire, conseiller et accompagnateur, l’expert-comptable est considéré comme l’homme de confiance du chef d’entreprise et un pilier même de l’entreprise. Ce métier exige de ce fait un esprit de leader. Pour être suffisamment compétent, le métier d’expert-comptable demande également de la rigueur intellectuelle, une large capacité d’analyse et un grand sens de l’organisation.

1 Trackback / Pingback

  1. Gestion et comptabilité : des métiers qui ne connaissent pas la crise | Libre écran

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*