Comment négocier son assurance de prêt immobilier ?

Lorsque vous allez faire une demande de prêt immobilier, les banques ou les divers organismes emprunteur que vous aurez démarché vous demanderont forcément des garanties avant de vous prêter le montant que vous souhaitez. Une assurance de prêt immobilier offre des garanties aux banques en cas de non-remboursement de votre prêt et leur permet de récupérer les fonds engagés. Il n’y a pas de prêt sans une assurance emprunteur. Nous allons donc voir quelles sont les solutions pour réduire le montant de votre assurance.

Faire appel à un spécialiste

Vous n’êtes pas un spécialiste de la négociation ? Vous ne savez pas qui contacter pour négocier et pour avoir des informations ? Vous n’êtes pas assez confiant et vous ne connaissez pas très bien le secteur pour négocier efficacement ?

Si vous vous reconnaissez ci-dessus, sachez qu’il existe des professionnels qui pourront vous aider et négocier à votre place votre assurance de prêt. Des spécialistes de la renégociation prêt fonctionnaire, ou encore pour les entreprises, ce sont généralement des experts dans leur domaine, ils connaissent très bien le marché et les organismes de crédit immobilier, ce qui va leur permettre de travailler plus efficacement et de vous proposer un tarif très appréciable.

Comparer pour mieux négocier

Une des choses à ne pas hésiter à faire avant de souscrire est de comparer les offres. N’hésitez pas à faire plusieurs demandes de devis, à prendre rendez-vous pour bien comprendre les détails des contrats que l’on va vous proposer. Le fait de connaître les prix de chaque organisme va être un élément sur lequel vous allez pouvoir vous appuyer lors de vos négociations en démontrant que vous pouvez payer moins chez tel assureur pour les mêmes garanties.

Résilier son contrat

La dernière solution qui s’offre à vous est la résiliation, si la négociation ne vous satisfait pas, si vous ne trouvez pas l’offre finale intéressante, sachez qu’il vous est possible de résilier votre contrat après une année, à date d’échéance (loi Sapin 2). Ainsi, il vous sera possible de bénéficier de tarifs plus attractifs chez la concurrence. Dans un ultime recours, pour ne pas perdre un client, votre assureur actuel pourra vous faire une dernière offre et peut-être vous retenir pour un an de plus. Ce sera à vous de choisir la meilleure offre.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*