Contrôle technique antipollution : ce qu’il faut retenir

Le contrôle technique antipollution est un examen obligatoire pour certains véhicules légers utilitaires. Le point sur les particularités de ce nouvel examen spécifique.

Le contrôle antipollution, c’est quoi ?

Le contrôle technique antipollution figure aujourd’hui parmi les points de contrôles examinés lors de la visite de contrôle technique d’un véhicule. Obligatoire depuis 1999, cet examen particulier, réglementé par le Code de la Route en son article L318-1, consiste à mesurer les taux de substances polluantes, en particulier le taux de CO2 (dioxyde de carbone) émis par le véhicule faisant l’objet du contrôle. Il s’agit donc de détecter les différentes substances susceptibles de porter atteinte à la santé publique et de dégrader l’environnement.

Aujourd’hui, le contrôle antipollution s’effectue auprès d’un centre spécialisé différent de celui chargé d’effectuer le contrôle technique périodique du véhicule.

À chaque tarifs de contrôle technique différents d’un établissement à un autre, étant donné qu’ils ne sont pas fixés par l’État.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*