Devenir propriétaire d’un logement saisonnier à la mer

devenir propriétaire

Investir dans un logement saisonnier à la mer peut présenter de multiples avantages. Vous pouvez bénéficier d’une défiscalisation grâce au dispositif Censi Bouvard. Vous bénéficiez également de revenus supplémentaires grâce aux loyers, mais aussi d’une résidence secondaire. Il ne faut pas cependant oublier que, derrière ces atouts se cachent quelques frais et charges à prévoir. Encore faut-il bien calculer sa rentabilité pour que son projet soit un succès.

Quelles sont les charges à prendre en compte ?

La rentabilité d’un logement saisonnier à la mer ne dépend pas seulement des loyers qu’il génère, mais aussi des différents frais et charges qui s’en suivent. En effet, avant de devenir propriétaire, il ne faut pas oublier d’inclure certaines dépenses dans votre calcul. A part le prix d’achat du bien, il reste encore à déduire dans votre budget les frais liés aux travaux d’entretien et les charges de copropriété s’il s’agit d’une résidence de tourisme. Les frais de gestion sont aussi incontournables puisqu’il faut payer le gérant pour le temps et service qu’il consacre à la gestion de votre bien.
Un logement saisonnier ne peut aussi échapper aux impôts et taxes foncières, à la contribution sur les revenus locatifs, sans oublier les frais d’agence, l’assurance emprunteur ou encore le coût de l’emprunt pour financer l’achat du bien.

Investir sur le littoral, comment ?

Vous souhaitez investir dans le locatif en bord de mer et vous voulez réussir dans votre projet ? N’oubliez pas qu’avant de se lancer à un tel investissement, il existe quelques éléments à ne pas négliger, dont le premier réside sur l’emplacement. Le littoral propose divers endroits incontournables pour un logement saisonnier, mais pour être sûr de trouver des locataires potentiels, autant choisir un endroit doté de fréquentation importante. Le choix des grandes villes vous permet de réaliser une location à n’importe quel moment de l’année.
Avant d’acheter un bien destiné à la location saisonnière, pensez également à la proximité des commodités. Un endroit qui donne un accès direct à la mer est facilement louable plutôt qu’un logement se trouvant à des kilomètres de la plage. Si vous avez les moyens, optez pour un quartier charmant doté de belle plage au sable fin. Un endroit qui propose différentes activités nautiques est aussi à privilégier, sans oublier la proximité aux transports et aux commerces.
Un logement saisonnier à la mer n’est pas forcément une résidence de vacances. Il est tout à fait possible d’opter pour une résidence senior. Ce qui veut dire qu’avant de procéder à l’achat, vous devriez d’abord définir votre objectif.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*