Faire un pot commun sans souci

En utilisant un système de cagnotte en ligne, on peut facilement collecter de l’argent pour faire un pot commun. Le fonds collecté servira à un cadeau à plusieurs pour fêter un événement spécial (week-end en groupe, départ d’un collègue, naissance…). L’initiateur de projet évitera surtout d’avancer de l’argent, souvent source de crispation lors du remboursement : certains se contentent de signer des chèques, tandis que d’autres demandent incessamment du temps. La tension sera à son comble quand certains participants oublient tout bonnement de payer leur part.

Bien choisir la plateforme

Pour éviter bien de mauvaises surprises, mieux vaut bien choisir la plateforme pour faire un pot commun. Une tâche qui s’annonce difficile puisque tous les acteurs du marché se targuent d’être le service de référence.

Pour se distinguer du lot, certains d’entre eux s’appuient sur leur nombre d’utilisateurs en France ou dans le monde. D’autres mettent en avant l’aspect pratique de leur plateforme en parlant par exemple de service simple et personnalisable. La rapidité de la mise en place de la cagnotte s’avère aussi déterminante. Pour offrir cet avantage à leurs utilisateurs, des plateformes se dotent d’une application mobile reliée directement à des réseaux sociaux. Enfin, le système de sécurisation des paiements constitue aussi un critère de choix d’une plateforme. Certaines plateformes utilisent l’Encryptage SSL, d’autres lient un partenariat avec une entité agréée par l’ACPR. Dans tous les cas, il faut s’assurer que la plateforme valide les paiements par 3D Secure.

Les questions liées au coût

Faire un pot commun revient complètement gratuit si l’organisateur du projet dépense la cagnotte chez les partenaires de la plateforme. Dans le cas contraire, une commission à hauteur d’environ 3% sera prélevée pour une cagnotte supérieure à 2000 euros. Au-dessous de ce seuil, la commission est un peu plus élevée. Certaines plateformes adoptent toutefois un taux fixe (quel que soit le montant de la cagnotte). En revanche, les participants seront invités à reverser une partie de l’argent récolté à une association caritative.

Faire un pot commun en s’appuyant sur un logiciel de calcul

Pour faire un pot commun sans tracas, l’organisateur peut recourir à des logiciels de calcul. Il se contentera ainsi de créer la cagnotte et l’outil se charge de signaler les participants qui doivent encore faire des versements. Ces logiciels sont disponibles sur l’Apple store et sur Google Play. Certains d’entre eux fonctionnent suivant le même principe qu’un tableur excel optimisé. D’autres permettent de faire des paiements. Ici, le débiteur aura à préciser ses coordonnées de carte bancaire. Le créditeur fournit quant à lui son RIB. Les transactions se font moyennant une commission d’environ 3%.

Enfin, des logiciels plus performants sont à même de pondérer la somme due par chaque participant, en tenant compte d’un nombre de parts précis. Ainsi, la somme à verser sera par exemple différente pour un participant soumis à un régime alimentaire spécifique.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*