Faire la vidange de sa voiture

L’entretien d’une voiture doit passer par la vidange d’huile. Pour permettre une lubrification efficace, il est recommandé de procéder à celle-ci tous les 10 000 km s’il s’agit d’un véhicule essence et tous les 15 000 km pour un diesel. Quelles sont les étapes à suivre pour réaliser cette opération ?

Choisir l’huile qui convient à votre moteur

Le choix de l’huile adaptée à votre moteur garantit le bon fonctionnement de votre véhicule. Pour cela, il est possible de demander l’avis d’un professionnel comme Auto IES.

Ainsi, il se peut que ce spécialiste vous fait part des indices de viscosité du véhicule, car ils déterminent la capacité lubrifiante de l’huile employée en fonction de la circonstance. Par exemple, dans l’indice 20W50, la partie 20W correspond la valeur du coefficient de viscosité de l’huile à froid (en hiver ou Winter). Quant au chiffre 50, celui-ci indique la viscosité de l’huile à chaud. Alors, si vous fréquentez habituellement une région froide, choisissez un indice proche de 0W. Par contre, si vous habitez dans une région chaude, un indice plus élevé vous convient.

En outre, vous pouvez vous référer aux types de courses à effectuer. Pour ceux qui circulent habituellement en ville où les démarrages et redémarrages sont plus fréquents, suite aux petits trajets, une huile semi-synthétique est idéale. Les longs circuits sur autoroute et les conduites mixtes nécessitent l’utilisation d’une huile minérale, qui s’adapte parfaitement à la rareté des mouvements mécaniques brusques.

Réunir les matériels nécessaires

Avant de procéder à la vidange, il faut rassembler tous les matériels nécessaires à l’opération. Tout d’abord, il est recommandé de disposer de deux chandelles pour plus de sécurité. Une clé à ruban ou à la chaîne est également utile pour le serrage du filtre à huile. Au cas où le bouchon de vidange s’ouvre autrement, avec une clé carrée, par exemple, il faut en acheter. Par ailleurs, vous devez prévoir un entonnoir et un bac (ou grand récipient) pour la récupération de l’huile sale. Enfin, la zone sous moteur doit être protégée avec une bâche ou des cartons. A titre d’information, vous pouvez toujours rejoindre les locaux des professionnels comme Auto IES pour obtenir ces matériels.

Procéder à la vidange proprement dite

Pour la vidange, commencez par parcourir quelques kilomètres avec le véhicule pour rendre l’huile chaude et fluide. Cette démarche facilite le détachement des impuretés déposées au fond du carter. Par la suite, montez la voiture sur chandelles en sécurisant le blocage et la position. Ouvrez le bouchon de remplissage d’huile pour qu’il n’y ait pas de phénomène de dépression. Placez le bac de récupération et desserrez le bouchon doucement. Quand la vidange est bien terminée, fermez soigneusement le bouchon, puis versez la nouvelle huile. Lorsqu’on atteint le ¾ de la contenance prévue, démarrez la voiture et laisser le moteur tourner pendant quelques minutes. En dernier lieu, remplissez le réservoir jusqu’au niveau requis.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*