Formalités administratives pour un voyage d’affaires en Russie

Vous êtes attiré par le fait de partir en Russie à des fins professionnelles ou tout simplement pour du tourisme, les démarches ainsi que les formalités administratives sont incontournables pour pouvoir passer la frontière et y séjourner. Il convient dans cette mesure de réunir tous les éléments pour ne pas voir son départ reporté ou annulé. Quelles sont les formalités pour entrer sur le territoire russe ?

L’obtention du visa

Le visa est obligatoire pour les ressortissants français souhaitant réaliser un voyage d’affaires en Russie. L’obtention de ce visa permet d’y séjourner pour une durée de trente jours. Voici les différentes formalités administratives qui permettent de faire une demande de visa.
Le premier document est le formulaire de visa qui est décerné par le ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie. Le papier est à signer et vous devez en faire une copie.
Comme pour toute constitution de dossier, vous devez vous munir d’une photo d’identité au format 3,5 centimètres de large et 4,5 centimètres de haut.
Le passeport est également indispensable pour obtenir le visa. Vérifiez que le passeport est en cours de validité et reste valide au moins six mois après la date d’expiration du visa. Le passeport doit avoir deux pages vierges face à face afin d’apposer le visa russe. Dans le cas contraire, il sera indispensable de faire un nouveau passeport.
L’assurance rapatriement est un document également obligatoire. Dans ce cas, vous avez deux options, soit vous optez pour une assurance rapatriement adaptée en fonction de vos besoins, soit, vous payez votre billet d’avion par carte bancaire, ceci peut directement inclure l’assurance rapatriement.
Puis, munissez-vous du voucher. Pour l’avoir, il suffira de faire une demande de bon d’échange auprès de l’hôtel où vous comptez séjourner.
Une fois que ces cinq éléments sont réunis, votre dossier est prêt à être présenté à l’ambassade ou au consulat russe. Il faut compter au moins une semaine pour se voir discerner votre visa.
Afin d’éviter un éventuel refus, il conviendra de faire une demande de visa au moins un mois avant le départ. Il faut notamment préciser que d’autres éléments peuvent venir s’ajouter aux documents cités précédemment pour des cas spécifiques.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*