Les tendances du marché immobilier dans les régions phares du sud de la France (1/2)

promoteur immobilier
Maison à Louer Source image sxc.hu

Même si l’intérêt des Français pour l’immobilier ne se contredit pas, le contexte économique actuel tend à figer les transactions dans les régions les plus convoitées de l’Hexagone. Dans le sud-est ensoleillé, le marché est instable : tantôt faisant grise mine, tantôt en plein boum.

La vente des logements neufs plus ou moins soutenue en Languedoc-Roussillon

promoteur immobilier
Maison à Louer
Source image sxc.hu

Les statistiques de 2012 enregistrent une sévère baisse des transactions en matière de logement neuf dans la région du sud, l’une des plus appréciées de France. En Languedoc-Roussillon, rien qu’au troisième trimestre 2012, les résultats affichent une baisse moyenne de – 40 % face à une offre qui s’accroît de plus en plus. Les grands pôles urbains restent toutefois plus dynamiques comme à Perpignan où la fin de l’année 2012 a fait l’objet d’une nette progression des mises en vente. Les enquêtes ont permis d’établir une évolution de +52 % des offres de logements sur les programmes immobiliers neuf à Montpellier par rapport à la même période de 2011.

Mais le principal blocage reste le prix toujours élevé des habitations. En 2012, les promoteurs immobiliers enregistrent une hausse du prix d’un appartement neuf Perpignan de +6 %. Le mètre carré s’achète désormais à plus de 3 600 euros. Montpellier reste en tête malgré un léger recul des ventes. Début 2013, près de 1 500 biens sont proposés à la vente en centre-ville et en périphérie. Cette croissance spectaculaire est notamment due à la mise en œuvre de nombreux projets de renouvellement urbain.

Leture +  Bien estimer la valeur d'un terrain à bâtir

La seconde partie de cet article traitera de la baisse de l’offre en Provence-Alpes-Côte d’Azur

1 Trackback / Pingback

  1. Les tendances du marché immobilier dans le sud (2/2) | Libre Ecran

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*