Qualifications professionnelles et expérience

Mis à part les diplômes d’État et des heures de formations spécialisées, l’apprenti contrôleur technique devra aussi avoir un bagage d’expériences minimum, à savoir 5 ans dans un établissement de réparation ou de maintenance automobile. Il est important de rappeler que le métier de peintre en carrosserie n’entre pas dans ce cadre-là. Par ailleurs, il devra également attester d’un certificat de qualification professionnelle, ou alors d’un titre professionnel comme contrôleur technique automobile.

Théoriquement, le contrôleur technique n’est pas limité dans le temps par rapport à son agrément obtenu. Il devra toutefois atteindre certains objectifs, comme 300 visites techniques périodiques par an, ou encore bénéficier d’un audit positif tous les deux ans.

Vous pouvez aussi consulter l’ensemble des centres de contrôles technique suivant:

 

1 Trackback / Pingback

  1. Comment devenir expert-comptable ? | Libre écran

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*