Sur quel support placer son argent en 2018

Quel est l’ennemi juré des contribuables ? Sans hésiter, les impôts ! C’est pourquoi ces derniers font partie de l’un des principaux critères inévitables avant de choisir un produit d’épargne ou de réaliser un projet immobilier.

En parlant de placement, sachez que parmi ceux qui présentent des avantages fiscaux, il y a le livret de développement durable, le livret A et le livret jeune. Sinon, vous pouvez aussi opter pour le livret d’épargne populaire. Ainsi, tous ceux qui ne figurent pas dans cette liste sont frappés de prélèvements sociaux.

Le livret de développement durable

Le livret de développement durable, l’ex-Codevi, est un moyen de placement dédié à toutes les personnes majeures, et surtout domiciliées fiscalement en France. Alors, comment placer son argent sur ce livret ?

Pour souscrire au livret de développement durable, vous devez au moins placer 10 ou 15 euros. Les dépôts ne devraient toutefois pas excéder 12 000 euros, hors intérêts produits. Par ailleurs, le LDD est rémunéré à raison de 0,75 %, tout comme le livret A.

Le Livret A, un produit d’épargne accessible

Après avoir vu comment placer son argent sur un livret de développement durable, le livret A est aussi un placement à ne pas négliger pour ceux qui souhaitent mettre une somme de côté.

Accessible dans toutes les banques depuis janvier 2009, le livret A est un produit d’épargne totalement défiscalisé. Facile d’ouverture, il attire de nombreux contribuables.

De plus, tout individu, quel que soit son âge, peut en être titulaire. Seulement, pour valider la souscription d’un livret A, il faut faire un versement minimum de 10 euros dans le compte. Quant au plafond, celui-ci est fixé à 22 950 euros. Le livret A est rémunéré à 0,75 %.

Le Livret jeune

Le livret jeune est réservé aux adolescents et jeunes de 12 à 25 ans résidant en France. Quel intérêt pour le livret jeune ?

Tout d’abord, ce sont les établissements financiers qui fixent son taux.

Ensuite, les intérêts perçus sont totalement défiscalisés. Enfin, avec ce placement, vous n’aurez plus à penser à aucun frais ni à aucune commission, notamment pour l’ouverture, la gestion ou la clôture du compte.

Le Livret d’épargne populaire, avec un taux d’intérêt rémunérateur

Par rapport aux deux premiers choix de placement, le livret d’épargne populaire propose un taux d’intérêt attrayant. Ce dernier est exonéré d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux.

En outre, avec un compte LEP, vous serez rémunéré à hauteur de 1,25 %. Pour profiter de cet avantage, il suffit de faire un dépôt initial d’au moins 30 euros. Attention, vous ne pouvez pas alimenter votre compte par une somme supérieure à 7 700 euros. À noter que le livret peut être ouvert aussi longtemps que possible. Il suffit juste que vous respectiez les conditions pour en bénéficier.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*