Top des fêtes chinoises à découvrir durant un séjour en Asie

Contrée d’Asie de l’Est, la Chine est une destination appréciée des voyageurs pour ses villes animées, ses monuments impressionnants et ses paysages à couper le souffle. Elle est également une adresse de rêve pour assister à des festivals hors du commun. En effet, de nombreux évènements spectaculaires se tiennent tous les ans dans cette partie du globe. Parmi les manifestations qui méritent un détour pendant un circuit en Chine, il y a le « zhongyuanjie ». Cette fête a été créée pour commémorer les fantômes revenus sur terre. Elle a lieu tous les 15e jour du septième mois lunaire.

Selon la tradition, c’est à cette période de l’année que les esprits retenus en enfers sont relâchés dans le monde des vivants, car ils n’ont pas reçu de culte. Lors du zhongyuanjie, des pudu (des sortes de banquets nocturnes) sont organisés dans les temples bouddhistes afin de nourrir et d’apaiser les spectres. De plus, des spectacles d’opéra se tiennent un peu partout dans les villes et villages.

Le zhongqiujie, un évènement marquant de la Chine

Pendant leurs circuits en Chine, les voyageurs peuvent assister à l’un des évènements importants du calendrier chinois, le zhongqiujie. Cette manifestation, mieux connue sous le nom de la fête de la mi-automne ou fête de la lune, se déroule le soir du 15e jour du huitième mois lunaire.

Cet ancien festival agricole est devenu une commémoration traditionnelle lors de la dynastie Tang. Selon les légendes, l’empereur Tang Xuanzong aurait visité le palais de la déesse Chang’e en rêve. Pour célébrer ce moment, il aurait organisé des rites dans le palais impérial. Pendant le zhongqiujie, les familles se réunissent pour admirer la pleine lune tout en mangeant des gâteaux de lune, le plat incontournable de cette célébration.

D’après les récits, l’origine de la consommation de ce dessert remonte à la fin de la dynastie des Yuan. À cette époque, l’armée des Han aurait fait courir une rumeur pour encourager la population à acheter des gâteaux de lune contenant un message. Ce stratagème était un moyen pour les Han de s’organiser afin de réussir un soulèvement contre les dirigeants.

Le NongliXinnian, une fête majeure de la Chine


Au cours de leur circuit en Chine, les touristes peuvent voir la plus importante commémoration du territoire, le NongliXinnian.

Cet évènement, mondialement connu sous le nom de Nouvel An chinois, marque le début de la fête du printemps. Sa date de célébration varie d’une année à l’autre, mais, en général, elle se tient entre le 21 janvier et le 19 février. Lors du Nouvel An chinois, plusieurs activités sont organisées dans les nombreuses villes de la contrée voire dans divers pays comme des spectacles de danse, des parades nocturnes, des opéras ou encore des défilés de chars. Le NongliXinnian s’achève par le yuánxiāojié (fête des lanternes).

À titre d’information, la date exacte de cette manifestation est fixée, selon une convention, par l’observatoire de la Montagne Pourpre de la ville de Nankin. En outre, le Nouvel An chinois à Paris est classé en tant que patrimoine immatériel en France.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*