Perte de cheveux, quand consulter ?

diagnostic capillaire

Homme ou femme, la plupart d’entre nous perdent en moyenne plusieurs dizaines de cheveux par jour. D’autres personnes en perdent même davantage à une certaine période de l’année. Lorsque la perte de cheveux devient importante, c’est là qu’on se pose la question si c’est normal ou non. Que faire ?

Savoir distinguer les différents types de perte de cheveux

Alopécie, calvitie ou tout simplement chute de cheveux, peu importe comment on l’appelle, elles se traduisent toutes par la diminution des cheveux sur une partie du cuir chevelu. Elle est notamment déclenchée par plusieurs facteurs, dont certains sont héréditaires ou génétiques. D’autres peuvent être dû au stress, à une alimentation déséquilibrée ou bien une intolérance à certains médicaments.
Pour bien comprendre la perte de cheveux, un diagnostic capillaire auprès d’un spécialiste est nécessaire. Mais, avant tout, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de perte de cheveux.
Il y a la perte de cheveux naturelle. Ceci est une chose tout à fait normale qui nous concerne tous et qui ne doit pas nous effrayer. Il y a également la chute de cheveux aiguë. Elle se manifeste généralement après un accouchement, choc psychologique et bien d’autres encore. Les cheveux reprennent toutefois leur pousse normale après quelques mois. Quant à la perte de cheveux chronique, ceci est d’ordre génétique. C’est un cas très fréquent qui touche environ 40% des femmes et 80% des hommes. Arrivées à un certain âge, les personnes concernées par la chute de cheveux chronique se tournent souvent vers la greffe de cheveux.

Les remèdes contre la perte de cheveux

La perte de cheveux mérite une attention particulière qu’elle soit aiguë, chronique ou naturelle. Certains traitements ou compléments alimentaires peuvent suffire pour la réduire, voire l’arrêter. Les cheveux peuvent ensuite repousser normalement. Il existe également d’autres soins à base de shampoing ou de lotion qui peuvent nourrir les cheveux et favoriser leur pousse. Cependant, avant d’utiliser quoi que ce soit, l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien est indispensable. Ceci est important afin de déterminer les produits agressifs qui risquent de fragiliser les cheveux et le cuir chevelu.
Il arrive que les différents traitements ne suffisent pas, ou bien qu’ils n’aient donné aucun effet. À ce moment, vous pouvez faire appel à un dermatologue spécialisé. Il existe également les cliniques des cheveux qui sont réputées pour les implants capillaires. La greffe de cheveux est en effet une solution très pratique et indolore. Elle ne présente aucune cicatrice. Son coût est également abordable.

Leture +  Peut-on faire l’amour pendant nos règles ?

Aticles Similaires

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*